Finance et marketing

Comment déduire un investissement de ses impôts ?

Vous pouvez profiter de nombreux avantages issus d’un produit de placement, dont la réduction de vos impôts. Cela, que ce soit dans l’immobilier ou dans des véhicules de placement autres que la pierre. Les calculs sont opérés au niveau de l’administration fiscale, et les taux de réduction sont connus à l’avance, sauf pour certains produits.

Impôt Sur Le Revenu, Simulateur

Les produits dont le taux de la réduction est connu à l’avance

Dans un investissement immobilier, voici les taux préalablement connus et sur la base desquels vous pouvez réaliser vos calculs :

  • pour la loi Pinel en France métropolitaine : 12% pour un investissement de 6 ans, 18% pour 9 ans et 21% pour 12 ans
  • pour la loi Pinel en outremer : 23% pour un investissement de 6 ans, 29% pour 9 ans et 32% pour 12 ans
  • pour la loi Denormandie : même taux de défiscalisation qu’avec la loi Pinel en France métropolitaine
  • pour la loi Malraux : 22% à 30%, dépendant de la zone à laquelle l’immobilier est situé. La durée de l’engagement est de 9 ans
  • pour la loi Censi-Bouvard : 11% pendant une durée de 9 ans

Pour les autres produits de placement qui consistent à placer votre argent dans des entreprises, les conditions de défiscalisation sont les suivantes :

  • les SOFICA (sociétés pour le financement de l’industrie cinématographique et audiovisuelle) donnent lieu à une réduction fiscale de 48%
  • les FIP (fonds d’investissement de proximité) et les FCPI (fonds communs de placement dans l’innovation) quant à eux permettent de défiscaliser à hauteur de 25% jusqu’au 31 décembre 2020

Les réductions fiscales dépendant d’autres paramètres

Pour le régime du déficit foncier, dans l’investissement immobilier dans l’ancien, ce sont les éléments suivants qui seront considérés pour calculer la réduction fiscale :

  • le montant des charges liées à l’acquisition (intérêts de l’emprunt, frais d’agence, de notaire)
  • le montant des travaux

Quant à l’investissement sous Girardin outremer, ce sera le montant de l’investissement lui-même qui sera considéré pour évaluer le gain fiscal. Celui-ci varie entre 110% à 115%, voire plus, dans le cas d’un investissement Girardin industriel. Idem pour le dispositif Girardin IS, mais dont le taux est moins élevé.

Si vous investissez sous le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP), votre réduction d’impôt sera aussi fonction du montant de vos charges, ainsi que de l’amortissement du mobilier et de l’immobilier. Cela dans le cas du régime réel d’imposition. Dans le cas du régime micro BIC, le taux de l’abattement est connu à l’avance.

Taux de défiscalisation pour les autres produits

Sachez qu’il existe de nombreux produits de placement autres que ceux cités plus haut. Par exemple les actifs tangibles, tels que le vin, les terres rares, l’or et le diamant, les voitures de collection, les œuvres d’art, les forêts et les terres agricoles. Ceux-ci ont chacun leur propre fiscalité, et la consultation au préalable d’un conseiller en gestion de patrimoine est requise pour évaluer la carotte à laquelle vous avez droit, suivant l’évolution de la législation y afférente.

Plafonnement de la réduction d’impôt

Consultez à l’avance le plafonnement autorisé pour votre défiscalisation afin d’optimiser votre placement et éviter les mauvaises surprises. Ce plafond varie pour chaque dispositif. Il vaut donc mieux réaliser le maximum de simulations.

Comment bénéficier de votre réduction d’IR ?

Vous devez d’abord réaliser une déclaration annuelle se rapportant à tous les placements et les investissements que vous avez effectués. C’est sur la base de ce document que l’administration fiscale calculera votre réduction avant de vous verser les montants. Notez que même si les impôts sont prélevés à la source mensuellement, vous ne percevez vos réductions fiscales qu’après ladite déclaration.