Finance et marketing
Publié le 13 Septembre 2020 à 09h40 - 29 hits

L'intérêt de faire un audit patrimonial avant d'investir ?

L’audit patrimonial est préconisé avant d’investir dans un actif et constituer son portefeuille de placements. Chaque individu ayant son propre profil et ses propres attentes, cet audit se révèle donc incontournable, surtout s’il s’agit de réaliser des investissements diversifiés.

Les différents objectifs patrimoniaux

Choisir les produits à faire partie de son portefeuille dépend des objectifs fixés. Ceux-ci peuvent être les suivants :

  • disposer d’une épargne disponible à tout moment pour être utilisée au moment des jours difficiles
  • capitaliser sur le moyen terme pour créer une entreprise, prendre en charge les études de ses enfants
  • capitaliser sur le long terme pour planifier sa retraite
  • transférer son patrimoine
  • planifier la succession de son entreprise
  • optimiser sa fiscalité

Un individu peut n’avoir fixé qu’un seul de ces objectifs tandis qu’un autre peut diversifier son patrimoine dans le but de répondre à plusieurs attentes. C’est surtout ce dernier qui a donc besoin d’être accompagné par un conseiller CGP dans le but de garantir à la fois rendement et sécurité de son portefeuille.

Développer et sécuriser son patrimoine

Pour développer efficacement son portefeuille de placements, il est important de savoir mettre en place la bonne stratégie d’acquisition, le mode de gestion le plus approprié ainsi que le choix de la fiscalité.

Cette action est cependant insuffisante et doit être accompagnée des mesures destinées à sécuriser le portefeuille. Les bonnes mesures juridiques doivent ainsi être mises en place. La transmission se prépare aussi à l’avance ; il est préférable de céder un patrimoine sain à ses héritiers, c’est-à-dire sans le passif ou les dettes. Ladite transmission peut aussi être optimisée du point de vue fiscal. C’est toujours au conseiller en gestion de patrimoine d’orienter son client sur la bonne voie concernant le choix du mode le plus approprié, de même que celui de la bonne période pour l’effectuer.

Le déroulement de l’audit patrimonial

L’audit s’effectue généralement en 5 étapes :

  • Le recueil des informations qui sont celles afférentes à la situation actuelle et passée de l’individu. Son profil de risque est également défini au cours de cette étape.
  • Le diagnostic sur la situation actuelle est ensuite réalisé à partir des informations recueillies : quelles sont les atouts, les potentiels ainsi que les risques ?
  • Le CGP s’enquiert des objectifs de son client : à court, moyen, long terme, ou encore à très long terme.
  • Une fois ces objectifs dégagés, le CGP met en place la stratégie d’investissement totalement personnalisée. Celle-ci sera accompagnée du calendrier des investissements. Un suivi dans la durée est donc nécessaire, ce qui implique le choix d’un CGP réactif et disponible.
  • L’évolution du portefeuille ainsi que celui de son rendement et de sa santé générale fait partie des missions du CGP. Des actions correctives peuvent être mises en place en cours de route afin d’atteindre les objectifs suivant les meilleures conditions.

Les différents actifs selon la durée de leur détention

Ci-après le classement des différents produits de placement, à choisir en fonction de l’horizon de placement de l’investisseur :

  • les actifs à court terme : ce sont les comptes-chèques et les comptes de dépôts (pour une détention sur le très court terme), le Livret A, le CEL, le PEL, le LDD
  • les actifs à moyen terme : citons entre autres l’assurance-vie ainsi que les produits boursiers et certains produits défiscalisants
  • les actifs à long terme : ceux-ci sont l’immobilier locatif physique ou pierre-papier

Ces actifs sont ceux qui peuvent être souscrits par un investisseur classique ; il en existe encore d’autres, appelés produits atypiques qui sont toutefois réservés aux individus avertis et qui se démarquent par leur plus grande tolérance aux risques.